à propos

Éloïse Brezault a obtenu son doctorat en littératures comparées à Paris III sous la direction de Daniel-Henri Pageaux dans le département de littérature générale et comparée et s’est spécialisée sur la littérature africaine. Elle a travaillé sur les nouvelles tendances de la fiction dans l’Afrique francophone entre 1990 et 2000.

Elle enseigne actuellement les théories de la communication et de la culture à l’Université de New York dans le département de « Media, Culture and Communication » et elle donne des cours de français et de littérature française et francophone à Wagner College (NY).

Elle est assistante de rédaction pour la revue Nouvelles Études Francophones (NÉF) depuis 2008 (http://www.cief.org/nef/) et travaille avec Steve Bishop, le rédacteur en chef, et Hafid Gafaiti, le rédacteur conseil, à la publication des numéros.

Elle vient de publier un recueil d’entretiens avec 18 auteurs africains aux éditions Mémoire d’encrier : Afrique. Paroles d’écrivains.

En 2008, elle a traduit avec Catherine Tymen un roman de la Ghanéenne Ama Ata Aïdoo aux éditions Zoé : Désordres amoureux.

De 2006 à 2007, elle a aussi donné des cours à Paris XII sur la gestion de projets culturels et à l’IUT Métiers du livre de Saint-Cloud (Nanterre – Paris X) sur la dissertation de culture générale.

De 2004 à 2007, elle a travaillé au Centre Régional de Documentation Pédagogique de Paris où elle a créé une collection gratuite en ligne pour permettre aux enseignants du secondaire d’étudier les littératures francophone au collège et au lycée : Parcours littéraires francophones (http://crdp.ac-paris.fr/parcours/).

Elle a travaillé, en tant que dramaturge, à l’adaptation au théâtre du roman d’Ahmadou Kourouma, Allah n’est pas obligé, d’après une mise en scène de Laurent Maurel (spectacle au festival off d’Avignon en juillet 2006, puis tournée à Paris, en région parisienne, en Guadeloupe, au Venezuela, en Équateur).

Elle a été lectrice pour l’émission Un livre un jour sur France 3 (2006-2007) et a travaillé la programmation de l’émission littéraire sur RFO, Tropismes (2005-2008), d’abord avec Daniel Picouly puis avec Laure Adler, tout en publiant des articles et des notes de lecture dans différents journaux et revues universitaires sur le génocide rwandais, le postcolonialisme, la littérature francophone et l’édition française, etc. (Lendemains, Magazine Littéraire, Francophone postcolonial studies, Notre librairie/CultureFrance, Africultures, BIEF…).

Éloïse s’intéresse aux ouvrages publiés sur la littérature africaine. N’hésitez pas à la contacter pour la tenir au courant.

About Eloise Brezault



Eloise Brezault is a researcher, teacher, and translator with a special interest in Francophone African media and culture. Her Ph.D. in comparative literature from the Sorbonne Nouvelle (Paris III) focused on the emerging trends in postcolonial African literature. Her published articles, which pull from “popular” culture as well as more standard literary sources, touch upon themes such as globalization, migrant identities, acculturation and transculturation.

Since 2007, she has been teaching in the Department of Media and Culture at New York University several courses on media and culture. Since 2009, she has also been teaching French and Francophone literature at Wagner College (NY). She also currently works as an assistant editor for the academic review Nouvelle Études Francophones (NEF). In 2006-2007, she taught a course on essay-writing at Paris X and a course on cultural project management at Paris XII.

Earlier this year, she published a collection of 18 interviews with African writers at the Canadian publishing Mémoires d’encrier, Afrique. Paroles d’écrivains. In 2008, with Catherine Tymen, she translated Changes, a Ghanaian novel by Ama Ata Aidoo (éditions Zoé), from English to French.

From 2004 to 2007, she assisted the French Ministry of Education in designing online curriculum resources for high school courses on cinema and literature. At the same time she participated as dramaturgist in the theatrical adaptation of Ahmadou Kourouma’s novel, Allah is not obliged, about small-soldiers in Africa. The play was presented at the “Festival Off” in Avignon as well as in Guadeloupe, Ecuador and Caracas (Venezuela). During the same time, she was also a consultant for 2 televisions programs on literature.

Éloïse would like to hear about any articles, books, or projects relating to African literature.